L’ADN technologique du notariat

Qui sommes-nous ?

Depuis près de 40 ans, le Groupe ADSN poursuit sa vocation première :
être l’ADN technologique du notariat  par la mutualisation des moyens et des outils numériques.

Il est, pour remplir sa mission, le garant de la sécurité des données et des échanges des notaires.
Cette mutualisation, cette facilitation de l’activité notariale n’a qu’un seul objectif : rapprocher les notaires de leurs clients.

Cette mission positionne le Groupe ADSN en tant que référent historique dans l’accompagnement technologique de la profession. La mise en œuvre, dans les années 80, du Fichier Central des Dernières Volontés, en est l'élément fondateur.

Notre histoire

Quand le notariat commence à mutualiser ses outils...

La genèse
1971

Le Groupe ADSN trouve sa genèse dans la création de le premier outil mutualisé du notariat qu’est le FCDDV. Un groupement de notaires de la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence souhaitent œuvrer pour l’ensemble de la profession. Maître François Cachia, notaire à Marseille, propose une idée : créer un fichier commun, qui deviendra le FCDDV. En 1976, le Conseil Supérieur du Notariat décide de généraliser l’application du FDDCV à l’ensemble des notaires de France.

La naissance
1983

Le 17 octobre 1983 naît à Aix-en-Provence l’ADSN, l’Association pour le Développement du Service Notarial à qui le CSN confie la gestion opérationnelle du FCDDV.

Le développement des activités
Années 2000

En 1998, le CSN lance le programme pour le développement des NTIC. Pour accompagner ce programme, un intranet notarial est ouvert la même année. Le FCDDV se prépare ainsi à proposer son accès via ce nouvel intranet pour la profession.

En 2000, l’ADSN crée la première carte à puce Real, permettant à tous les notaires un accès direct au FCDDV.

En 2004, l’essor des activités de l’ADSN dans différents domaines (numérique, communication, immobilier, etc.) conduit l’association à créer des structures dédiées pour en assurer une meilleure gestion.

L’ADSN devient un Groupe
2007

La mise en place de nouvelles filiales amène l’ADSN à se structurer en tant que Groupe. Cinq filiales sont constituées : real.not, Min.not, Cil.not, Media.not et Publi.not.

Une dizaine d’années plus tard, en 2017, et dans le souci d’une meilleure visibilité pour ses clients, le Groupe ADSN organise ses activités en trois pôles : le cœur de métier, la communication et l’immobilier.

2019 : le Groupe ADSN se transforme

Pourquoi ?

  • Pour structurer sa forte croissance : en 4 ans, le Groupe a en effet connu une évolution de ses effectifs de 120 à 400 collaborateurs.
  • Pour gagner en performance dans le développement et la commercialisation de ses services et produits.

Comment ?

Un Conseil de Surveillance
Il fait le lien avec la profession notariale et en relaie les orientations, contrôlant sa bonne exécution par ADSN.
Un Directoire
Il définit la stratégie de l'entreprise en fonction des attentes de la profession et assure sa mise en oeuvre opérationnelle.
Nos structures

Activités et Développement au Service du Notariat

La structure ADSN a pour vocation de poursuivre son excellence technologique au service de l’authenticité.

Découvrir

Activités et Développement au service de l’inNOVation

La structure ADNOV a pour mission de faciliter le développement, la croissance des activités notariales.

Découvrir

2020 : un nouveau siège social

Des bureaux agrandis

Le nouveau tournant que prend le Groupe ADSN se traduit également par l’agrandissement de son siège social, à Venelles.
Il s’agit de densifier les deux bâtiments existants par la création de deux nouveaux bâtiments, où seront bientôt réunis l’ensemble des collaborateurs. Un bureau au cœur de Paris est toutefois conservé pour une plus grande proximité avec nos clients.

Cohésion, agilité et modernité

Le Groupe ADSN souhaite créer de nouvelles synergies de travail grâce à des espaces variés pour travailler. Les futurs locaux feront la part belle place aux espaces qui favorisent l’échange, le partage et le travail en mode « agile ».